Diego Oka s’invite au Mandarin Oriental Geneva le temps d’une semaine

  • Service :

  • Cuisine :

  • Decor :

  • Ambiance :

  • Note Finale :

  • Combien ça coûte ? :

Une fois de plus Le Mandarin Oriental Geneva nous régale d’une nouvelle découverte culinaire des plus savoureuses, en invitant pour cette fois le Chef Diego Oka  durant une semaine, pour une incursion gastronomique dans une cuisine Péruvienne aux accents asian fusion, un seul mot: M.I.A.M!

Retrouvez mes autres voyages culinaires au Mandarin Oriental Geneva:

https://www.choisistonresto.com/geneve/un-diner-au-mandarin-oriental-geneva-avec-helene-darroze/

https://www.choisistonresto.com/geneve/escale-marocaine-au-cafe-calla-mandarin-oriental-geneva/

https://www.choisistonresto.com/geneve/un-dejeuner-avec-marc-veyrat-au-mandarin-oriental-geneve/

Retrouvez tous mes articles sur Le Mandarin Oriental Geneva:

https://www.choisistonresto.com/restaurant/geneve/mandarin-oriental-geneve/

Diego Oka -mandarin-oriental-geneva-café-calla-choisis-ton-resto-blog-restaurant-suisse-genève

(crédit photo mandarin oriental Geneva et PR&CO)

Le chef Diego OKA est né et a grandi à Lima et, a aussi des origines japonaises, qu’il dissémine touche par touche dans sa cuisine. Il puise donc son inspiration autant dans ces origines nippones, dans ses différents voyages à travers l’Amérique du Sud, que dans la cuisine de sa grand-mère, et propose autant des plats phares de la cuisine Péruvienne -tels que le Ceviche-, que des plats composites inspirés de son multi-culturalisme et de sa curiosité.

Après avoir étudié à l’université de San Ignacio de Loyola, et avant de rejoindre le Mandarin Oriental de Miami dont il est aujourd’hui le Chef exécutif, Chef Oka a travaillé et s’est en partie formé chez le célèbre  Astrid&Gaston restaurant (considéré comme l’un des 50 meilleures restaurants du Monde par The San Pellegrino).

C’est au Mandarin Oriental’s La Mar, que Diego OKA officie désormais et propose une cuisine aux saveurs Péruviennes colorées et goûteuses

Avant toute chose merci à toute L’equipe du Mandarin oriental Geneva et du Cafe Calla ainsi qu’ à Alexandra Caron Marketing & Communications Manager et Pamela Redaelli de l’agence PR & Co, de m’avoir conviés pour ce nouvel événement culinaire exceptionnel, merci pour leur accueil et leur disponibilité.

 J’ai essayé, autant que faire se peut, de faire preuve d’objectivité dans l’article qui suit. Mon but étant -avant tout- de vous faire partager mes belles expériences culinaires et de vous faire rêver aussi. Mon avis reste personnel mais j’ai l’envie de croire qu’il vous intéresse …
Voyez plutôt:
Diego Oka -mandarin-oriental-geneva-café-calla-choisis-ton-resto-blog-restaurant-suisse-genève
Diego Oka -mandarin-oriental-geneva-café-calla-choisis-ton-resto-blog-restaurant-suisse-genèveCebiche classique,
dorade, piment aji limo, citron vert,oignons rouge, patates douce, choclo & leche de trigre
Diego Oka -mandarin-oriental-geneva-café-calla-choisis-ton-resto-blog-restaurant-suisse-genève
Causas crave royal
bettrave causas, crabe royal, tobiko, avocat, sauce hucaina, tomate cerise, oeuf de caille 
Diego Oka -mandarin-oriental-geneva-café-calla-choisis-ton-resto-blog-restaurant-suisse-genève
 Saumon Fusion,
saumon, bok choy, kale, broccolini, curry, poivron péruvien, lait de coco, riz blanc & quinoa au chauffa
Diego Oka -mandarin-oriental-geneva-café-calla-choisis-ton-resto-blog-restaurant-suisse-genève
Diego Oka -mandarin-oriental-geneva-café-calla-choisis-ton-resto-blog-restaurant-suisse-genève
Diego Oka -mandarin-oriental-geneva-café-calla-choisis-ton-resto-blog-restaurant-suisse-genève Diego Oka -mandarin-oriental-geneva-café-calla-choisis-ton-resto-blog-restaurant-suisse-genève

Lomo Saltado,

filet de boeuf sauté, pomme de terre, coriandre, oignons rouge, tomates, sauce soja, riz choclo

Diego Oka -mandarin-oriental-geneva-café-calla-choisis-ton-resto-blog-restaurant-suisse-genève
Diego Oka -mandarin-oriental-geneva-café-calla-choisis-ton-resto-blog-restaurant-suisse-genève
Si le rapport qualité prix est excellent (bah oui parce que cela compte quand même et à 75 chf.- le menu 4 plats dans un hôtel 5 étoiles…C’est tout à fait raisonnable à mon avis), j’ai -malgré tout- eu quelques déceptions lors de mon repas.
J’ai d’abord trouvé que la qualité des dressages était inégale, au point même de me demander si tous les plats avaient été pensé par la même personne. De plus, si le Ceviche du chef -fameux plat emblématique du Pérou- m’a plutôt ravie, malgré son acidité (sauce citron gingembre appelé lèche de tigre), la seconde entrée au crabe, dont le dressage était cette fois-ci tout à fait abouti, m’est ensuite apparue comme un peu fade.
Philippe du blog Le dos de la fourchette, m’a alors fait remarquer -a juste titre- que c’est toute la puissance de l’acidité de la première entrée qui a probablement “tué” mes papilles.
Le plat de viande était -quant à lui- tout à fait délicieux malgré une présentation un peu plus grossière mais probablement volontaire; plus dans une idée de cuisine familiale et traditionnelle alors que les entrées paraissaient plus “modernes”.
Le dessert bien qu’original, m’a semblé sans intérêt particulier, presque en trop finalement, j’ai malgré tout englouti en 3 cuillères la petite mousse au chocolat et son topping de grain de quinoa rouge, simple mais délicieuse.
Une expérience intéressante au final, dommage cependant, je n’ai pour ma part, pas de point de comparaison en tête en matière de cuisine Péruvienne pour avoir un avis plus abouti.
A bientôt ici ou ailleurs pour d’autres expériences gourmandes et bon appétit bien sur!

Les Petits ++ :

Un rapport qualité prix excellent pour un 5 étoiles.

Les Petits -- :

Un repas aux plats d'un qualité inégale à mon avis.

Les notes du web :

  • La Fourchette : 8.9 / 10

  • Tripadvisor : 4 / 5

  • Etoiles Michelin :

  • Toques Gault&Millau :


Voulez-vous partager votre avis ?

Votre mail ne sera pas publié

Si vous avez aimé cet article pouvez-vous le partager, cela m'aide beaucoup.