X

Le Maître Jaques, bistrot gourmand à Nyon

Vous le savez dans la famille Choisistonresto, nous quittons rarement Genève a part pour des
voyages à l’étranger. Une fois n’est pas coutume, lors du weekend de Pâques, nous avons diner à Nyon, dans le célèbre bistrot gourmand local: chez Maitre Jaques.
Le Concept:
Etrangement du fait de son nom de taverne médiévale, je m’attendais à une table du terroir proposant une cuisine classique voir rustique, erreur; si la cuisine est bien bistronomique, elle sais aussi faire preuve de modernité et d’originalité, bien plus créative et fine que ce dont à quoi je m’attendais: bonne surprise.
Remarque: c’est une des adresses préférées de Monsieur Choisistonresto, qui m’en parle depuis des lustres, et qui a généralement des gouts plus classiques que les miens.
La Déco:
Très bistrot  et café parisien dans l’esprit donc donc, quelques objets décoratifs mais relativement peu, un ensemble épuré plutôt chaleureux, tomettes au sol, une peinture murale aux reflets ocres avec un effet vieillit, quelques miroirs et bougies, un éclairage tamisé bien à propos, 2, 3 toiles choisies aux murs. Environ 20 tables reparties dans deux petites salles charmantes. Ambiance romantique en début de soirée, mais victime de son succès l’adresse est souvent prise d’assaut en soirée et devient un peu bruyante, en même temps c’est tout le mal qu’on souhaite a un restaurant; que sa cuisine rencontre son public avec succès!
Le service:
Le serveur qui nous a accueillis était charmant, prévenant avec nous et baby Choisistonresto, proposant spontanément de lui faire préparer quelque chose d’adapté et c’est une initiative plutôt rare (oui parceque bon, un bébé de 18mois mange rarement un tartare de boeuf! A bon entendeur… ). Si tout c’est déroulé dans un bon rythme au début, il s’est vite laissé submergé lors de l’arrivée plus tardive de nombreux autres clients, heureusement une autre serveuse (la patrone??) est finalement arrivée à  21hoo, d’humeur un peu maussade visiblement, dommage, elle nous a quand même salué avec le sourire en nous tenant la porte lors de notre départ.
Qu’est ce qu’on mange?
– Les photos des plats proposés chez Maitre Jaques: http://www.maitrejaques.com/?page_id=316
Si la carte arbore des couleurs classiques avec des plats emblématiques de la pure cuisine de bistrot (tartare de boeuf, foie gras, filets de perches, rumsteck…), quelques touches d’originalité et une sélection des produits de qualités locaux, font toute la différence.
Tartare de Brochet du Lac

Soupe de potiron au Lard

Risotto de Gambas, Curry Rouge

Tartare de boeuf coupé au couteau

Donc:

L’endroit est définitivement notable pour sa cuisine, son ambiance sympathique, ce n’est cependant pas donné, et définitivement pas une adresse branchée (moyenne d’âge 50 ans au bas mot), mais c’est un bon compromis entre le classisime de la cuisine bistrot et les nouvelles tendances de la cuisine moderne des néo-bistrots qui fleurissent en terres Romandes.